Alertes SIR : Alertez le Service d'Intervention Rapide au 629 350135

LES 100 JOURS DU MINISTRE NAITE AUX TRAVAUX PUBLICS

Ministre des Travaux Publics9 Octobre 2018

Le ministre NAITE a animé ce mercredi 12 septembre 2018 un point de presse à l’hôtel Kaloum sur les 100 jours depuis sa prise de fonction au ministère des Travaux Publics en présence des médias, la société civile et des cadres du département.

Cet exercice des « 100 jours » auquel monsieur NAITE s’est prêté, lui a permis d’apporter des précisions sur les différentes activités qu’il a amorcées.

Toutefois, c’est le lieu de rappeler que loin de réinventer la roue, le ministre NAITE entend engager des réformes qui améliorent l’état des routes et ouvrages conformément à sa lettre de mission.

De sa lettre de mission, on peut citer notamment, la révision du décret et le meublement du cadre organique, la mise en place d’un système de protection des routes, la préservation du patrimoine routier et le démarrage des travaux de construction des routes.


LES GRANDES REFORMES

Quelques jours après sa prise de fonction, le ministre NAITE a initié une retraite de trois jours à Coyah qui a permis de faire un état des lieux en tenant compte de la conception d’une organisation de travail innovante(matricielle),la situation des programmes et projets, la situation du budget, la gestion des ressources humaines ainsi que la visibilité du ministère.

La réflexion a abouti à la réforme du cadre organique avec la création d’une Agence Routière (AGEROUTE), qui est une maitrise d’ouvrage déléguée avec des sources de financement identifiées. Il ya aussi la création d’un Service d’Intervention Rapide (SIR) qui pour l’alerte et les signalements, les interventions ponctuelles rapides, la prévention forte des dégradations.

Dans le même sillage, Monsieur NAITE a évoqué les nouveaux outils de communication mis en place pour donner une visibilité forte aux actions du département. Il s’agit de la création d’un site internet (www.mtp.gov.gn), de la page Facebook (@TravauxPublicsGn), du compte twitter (@mtp_gn), de la chaine You tube (MTPGN), un compte Instagram (mtpgn) et un compte flickr (MTPGN).

 Suite à des communications en conseil des ministres, on note également la mise en place du système de péage/pesage routier en vue d’une protection du réseau routier national, l’accroissement des ressources pour l’entretien routier. Toutes ces mesures sont en conformité au règlement 14 de la CEDEAO relatif au contrôle systématique de la charge è l’essieu.

DES ACTIONS ET URGENCES TRAITEES

Sur le sujet du pont de LINSAN l’objectif pour son département était celui de construire un ouvrage solide, qui met en sécurité les usagers. Il fallait une solution urgente, une ingénierie rapide, sûre et durable dira le ministre des Travaux Publics.

Le pont de KASSONYA a été reconstruit et a pris en compte des passages des piétons sur les deux cotés de l’ouvrage.

A propos du pont de KEROUANE qui a cédé, trois entreprises ont été mobilisées pour aménager une déviation et installer un pont secours. Les deux premières pour des travaux d’ouverture, d’enrochement, de terrassement et de remblai sur les deux rives. La troisième est spécialisée dans les poses des ponts.

La passerelle de GBESSIA qui était sous hauteur a été aussi reconstruite en tenant compte de la hauteur exigée avec plus de solidité.

 Par rapport aux travaux de construction et de réhabilitation de la voirie de Conakry après la saison des pluies, en attendant, des travaux d’entretien routier et de traitement des nids de poule ont été menés sur plusieurs axes.

Sur la question d’assainissement, avec un programme d’appui aux structures en charge de l’assainissement public, le ministère a donné mandat à des PME mobilisées pour des interventions de curage, ramassage et désherbage de toute la voirie de Conakry.


PERSPECTIVES 

En ce qui concerne les projets et perspectives, environ 800km de routes vont être reconstruites, totalement réhabilitées soit le tiers des routes faites depuis l’indépendance. Il s’agit entre autres de la route Coyah-Forécariah- Farmoréah , Dabola-Cisséla , Cisséla-Kouroussa, Kissidougou( PK63)-Guéckédou, Guéckédou-Kondébadou, Lola-Frontière Cote D’Ivoire , Coyah-Mamou-Dabola.

En définitive, des perspectives pour un programme d’entretien routier sont envisagées et des projets ouverts sur les ponts Diassa, Faranah, Tanènè, Diaragbela, Bankou, Djelibakoro, Soya, Oule.

Restez Connecté

MTP FacebookMTP TwitterMTP InstagramMTP YoutubeMTP Flickr

Contact

Boulevard du commerce – Almamya Kaloum - BP 581 Conakry – GuinéeTél: 00224 629 39 29 39Email: info@mtp.gov.gnEcrivez-Nous
Copyright © 2019, Ministère des Travaux Publics de la Guinée - Tous droits réservés - Mentions Légales