Alertes SIR : Alertez le Service d'Intervention Rapide au 629 350135

Reprofilage des voiries de Conakry : une réalité qui soulage les populations (reportage)

Ministre des Travaux Publics1 Novembre 2018

CONAKRY-Face à la dégradation poussée des voiries de Conakry, le gouvernement guinéen à travers le département des travaux publics a lancé un programme d’urgence de réparation des points critiques du réseau routier de la capitale. Ce processus qui est en cours commence à produire des effets bénéfiques à la satisfaction des populations en générale, a-t-on constaté.

Au quartier Simbaya 1 dans la commune de Matoto, la route secondaire qui quitte le carrefour Eco 18 pour l’aéroport via le camp Alpha Yaya Diallo, était dans un état piteux. Mais grâce au programme initié par le Gouvernement, elle a changé de visage. Les nids de poule mêlés à la boue ou de poussière ne sont plus qu’un triste souvenir pour les riverains.

  

Keita Djiba, l’un des habitants du quartier ne cache pas sa satisfaction. Il demande surtout aux riverains de prendre soin de cette route. «  Nous sommes vraiment contents de la réparation de cette route. Ma concession fait face à la route. A un moment donné, elle était impraticable. Mais aujourd’hui les habitants de ce quartier sont tous contents. Du carrefour Eco18 jusqu’au camp, la route est bien faite. Nous demandons aux habitants de ce quartier, aux riverains surtout de prendre soin de cette route. Parce qu’il faut une entraide entre l’Etat et les populations, si nous agissons comme ça, notre pays va bien se développer », a lancé ce citoyen de Simbaya 1 sourire aux lèvres.


Même sentiment de satisfaction pour Junior Bilivogui gérant d’une boutique qui fait face à la grande route. « Nous nous sentons bien ici maintenant. Je demande au gouvernement de faire de l’effort, partout où il y a des lieux dégradés, qu’il répare comme il l’a fait dans notre quartier. Cette dégradation nous donnait des infections, des maladies respiratoires. Moi il fut un moment, j’étais tout le temps enrhumé, je ne pouvais pas m’assoir devant ma boutique ici. Donc, je remercie le gouvernement », se réjouit-il.

En septembre dernier, le ministre des Travaux Publics Moustapha Naïté a fait de nombreuses annonces prometteuses pour changer l’image du réseau routier national. A Conakry, une vaste campagne de réhabilitation et d’entretien des tronçons a déjà été lancée pour 66 kilomètres. La construction de deux échangeurs à Kagbelen et au Kilomètre 36 est incluse dans cette campagne.

Si les effets de ce programme en cours commencent à se ressentir, à la grande satisfaction des usagers de la route, il faut cependant faire constater qu’il reste beaucoup à faire. Moustapha Kandé, habitant de Koloma interpelle le gouvernement sur l’état de dégradation poussée de la déviation qui quitte le camp carrefour à château-rail.


« Cette route a été faite depuis 2015. Elle est très importante parce que la déviation quitte château rail et va vers le camp carrefour. Comme vous le savez, tout le temps, il y a des manifestations sur l’autoroute Le prince. Mais actuellement, il faut voir, une bonne partie de cette route, tout est dégradé. Si le gouvernement à travers le département en charge de l’entretien des routes peut nous venir en aide, comme ce qu’ils ont fait vers Tannerie-Cosa, ça peut beaucoup nous soulager et soulager aussi ceux qui pratiquent cette route pour rejoindre leur lieu de travail. Il est vraiment important de voir cette route parce que les gens n’osent pas traverser le carrefour Bambéto. On lance un appel solennel à l’Etat pour réparer cette route », a interpelé ce citoyen.


Au niveau de la passerelle de Gbessia rond-point, les citoyens sont satisfaits de sa réparation, mais déplorent tout de même le comportement incivique de certains vis-à-vis de l’infrastructure. « Le pont qu’on a réparé c’est bon. Ça a facilité la mobilité des citoyens en toute sécurité, mais certains ne respectent pas. L’Etat doit être là pour éduquer la population, regarder ces ordures à côtés alors qu’on vient à peine de finir la réparation du pont », déplore Thierno Amadou Bah interrogé sur le pont, alors qu’un autre demande au gouvernement d’œuvrer dans la construction des toilettes publiques et déplacer le dépotoir d’ordure qui jouxte le pont.


« On remercie le gouvernement pour la réparation de ce pont. Avant il y avait beaucoup de risque ici. Mais maintenant les gens peuvent circuler en toute sécurité. Je demande au gouvernement de veiller aussi à sa protection. Regardez cette montagne d’ordures à côté, certaines personnes viennent pisser à côté des dalles tout ça contribue à la destruction du pont à la longue. Vous-mêmes vous sentez l’odeur. Donc, on doit assainir cet endroit en déplaçant ce dépotoir d’ordure et construire aussi des toilettes publiques. Sinon quelque soit l’effort du gouvernement, il peut réparer, mais quelque temps après ça se dégrade », a averti cet autre citoyen interrogée à Gbessia.


Un reportage de Diallo Boubacar 1 (Pour Africaguinee.com)

Restez Connecté

MTP FacebookMTP TwitterMTP InstagramMTP YoutubeMTP Flickr

Contact

Boulevard du commerce – Almamya Kaloum - BP 581 Conakry – GuinéeTél: 00224 629 39 29 39Email: info@mtp.gov.gnEcrivez-Nous
Copyright © 2019, Ministère des Travaux Publics de la Guinée - Tous droits réservés - Mentions Légales